Addis-Abeba : Le Chef de l’Etat a présenté son Rapport sur l’Agenda 2063 de l’Union Africaine

Dans le cadre du 33e Sommet ordinaire de l’Union Africaine, le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a pris part, dans l’après-midi de ce samedi 08 février 2020, à Addis-Abeba (Éthiopie), au Forum de Haut Niveau sur l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, au cours duquel il a présenté, en sa qualité de « Champion » du suivi de la mise en œuvre de cet Agenda et de son premier Plan décennal 2014-2023, son deuxième Rapport.

Ce second Rapport, selon le Chef de l’Etat, préparé à partir des Rapports nationaux de 31 Etats membres et de 6 Communautés Economiques Régionales, souligne les progrès et les résultats enregistrés, les défis à relever dans les domaines prioritaires et fait des recommandations pour accélérer la dynamique enclenchée afin de parvenir à la réalisation des 7 grandes aspirations et des 20 objectifs stratégiques de l’Afrique.

84219040 10158189909483559 2886322991912714240 n

Pour le Président de la République, des progrès variés ont été constatés dans les différentes composantes de la mise en œuvre de l’Agenda 2063 depuis le dernier Rapport, avec un taux d’exécution global de 32% au regard des 7 grandes aspirations du continent africain.

Afin d’aller plus vite vers l’atteinte des objectifs à mi-parcours de la mise en œuvre du premier Plan décennal de l’Agenda 2063, le Chef de l’Etat a recommandé l’accélération de la transformation économique du continent, la poursuite de la réalisation des Objectifs de Développement Durable et la réduction considérable de la pauvreté et du chômage dans les pays africains. Le Président Alassane OUATTARA a également préconisé le développement des infrastructures économiques et sociales, et la fin des conflits qui minent les progrès et l’intégration du continent.

Le Chef de l’Etat a, en outre, identifié des défis à relever pour la réalisation de l’Agenda 2063, notamment les difficultés liées à la faiblesse de nos systèmes statistiques, la faible mobilisation des ressources financières, les disparités dans les niveaux de maturation et de mise en œuvre entre les projets phares ou encore les lenteurs dans la communication autour de l’Agenda 2063.

Pour terminer, le Président de la République a invité tous les Etats membres à s’engager résolument dans la préparation des prochains rapports biennaux sur la mise en œuvre de l’Agenda 2063 et à tout mettre en œuvre afin que la prochaine revue de cet Agenda couvre l’ensemble du continent africain.

86179243 10158189908398559 1391862569781690368 n

Les autres intervenants, notamment la Présidente de l’Ethiopie, S.E.Mme Sahle-Work Zewde, le Président du Botswana, S.E.M. Mokgweetsi Masisi, le Président de la BAD, M. Adesina Akinwumi, et l’ancienne Présidente de la Commission de l’Union Africaine, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, ont salué le leadership du Président Alassane OUATTARA et l’ont félicité pour son importante contribution à la mise en œuvre de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine. Notons qu’en début d’après-midi, le Chef de l’Etat s’est entretenu avec le Secrétaire Général des Nations Unies, S.E.M. Antonio GUTERRES. Les deux personnalités ont examiné la coopération entre les Nations Unies et la Côte d’Ivoire, ainsi que les questions régionales, notamment la lutte contre le terrorisme.

Le Président de la République a également pris part au Dîner de haut niveau des leaders africains pour la nutrition au cours duquel il a mis en exergue les efforts de la Côte d’Ivoire en matière de lutte contre la malnutrition à travers, notamment, la création d’un Conseil National pour la Nutrition, l’Alimentation et le Développement de la Petite Enfance et l’ouverture, en mars 2019, du Centre d’Excellence Régional contre la Faim et la Malnutrition.

Présidence CI

Auteur:
LDA Journaliste

LDA Newsletter

Ne ratez rien de l'actualité en continue, soyez aux premières loges des dernières news sur LADIPLOMATIQUE D'ABIDJAN

+ Dossiers

Le nombre de personnes confrontées à un manque critique de nourriture et de moyens de subsistance vitaux dans le centre du Sahel a augmenté en un an en raison de l'insécuri...