La Lettre Diplomatique

Switch to desktop Register Login

Côte d’Ivoire: Le Programme d’appui au secteur agricole près d’atteindre ses objectifs

Évaluer cet élément
(0 Votes)
M. Agnéroh Amari, coordonnateur du Psac sur un ouvrage en construction dans le cadre de la réhabilitation de l’axe Bodonon - Odoro – Nafoun, entre Korhogo et M’bengué M. Agnéroh Amari, coordonnateur du Psac sur un ouvrage en construction dans le cadre de la réhabilitation de l’axe Bodonon - Odoro – Nafoun, entre Korhogo et M’bengué

Le coordonnateur du Programme d’appui au secteur agricole (PSAC), Agnéroh Amari, a déclaré vendredi, à Korhogo, que le projet est près d’atteindre les objectifs qui lui ont été assignés à sa création il y a trois ans.

« Nous sommes sur la bonne voie. Nous pouvons atteindre nos objectifs de développement », a affirmé M. Agnéroh au terme d’une mission dans les régions du Bagoué, du Tchologo et du Poro qui lui a donné l’occasion d’apprécier, sur le terrain, l’état d’avancement des chantiers et activités financés par le projet.

La mission du coordonnateur du PSAC dans le bassin cotonnier ivoirien avait comme autre objectif de donner une ultime impulsion à l’exécution des projets en cours en vue de rattraper les retards éventuels, à six mois de la clôture du programme.

« Les populations et les producteurs nous ont exprimé leur satisfaction par rapport à l’impact des activités du PSAC », a affirmé M. Agnéroh, expliquant que la production du coton s’est améliorée suite à la réhabilitation de nombreuses routes rurales, à la fourniture de bœufs de culture attelée, à la distribution d’équipements et de matériels agricoles, à l’installation de pièges à mouches tsé-tsé et au renforcement des capacités techniques et opérationnels des coopératives.

Le PSAC a été conçu pour améliorer la productivité des petits producteurs, renforcer les coopératives de producteurs et faciliter leurs accès aux différents marchés. Après trois années, ses performances lui valent les félicitations des bailleurs de fonds internationaux que sont la Banque mondiale et l’Union européenne, a confié M. Agnéroh à l’AIP.

Media

Copyright LDA. All rights reserved. Designed by madox.ci

Top Desktop version