La Lettre Diplomatique

Switch to desktop Register Login

Côte d’Ivoire-Orpaillage : Randgold Resources décrie l’exploitation illégale faite sur son site

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dr Mark Bristow, lors de la conférence de presse du 23/04!2017 à Tongon Dr Mark Bristow, lors de la conférence de presse du 23/04!2017 à Tongon

La société d’exploration minière Randgold Resources qui exploite la mine d’or de Tongon (Nord) déplore l’exploitation illégale à laquelle s’adonnent des orpailleurs sur certains de ses sites notamment Seydou, Sékala et Boundiali, rapporte l'AIP.

Lors de sa conférence de presse trimestrielle organisée dimanche à Tongon, le PDG de Randgold Resources, Dr Mark Bristow, s’est appesanti sur cette situation qui occasionne des impacts négatifs sur les activités de Tongon SA, sur l’économie nationale, sur les communautés et sur l’environnement.

Ces personnes s’installent avec l’accord de chefs de terre, utilisent des produits chimiques (mercure, cyanure…) sans contrôle, ne paient pas de taxe, s’adonnent à des abus dans l’utilisation des travailleurs (enfants), causent des risques divers, a-t-il énuméré.

Cette exploitation illégale entraîne également la suspension des activités d’exploration sur les sites concernés, alors que les recherches se font sur ces sites satellites pour étendre la durée de vie de la mine de Tongon.

« Que l’Etat prenne une décision forte pour mettre fin à cette exploitation illégale », a lancé Dr Bristow. Face à ce phénomène, il préconise que les Etats ouest-africains trouvent des solutions qui puissent être appliqués à l’ensemble de la région, assurant que Randgold Resources est prête à y contribuer.

Media

Copyright LDA. All rights reserved. Designed by madox.ci

Top Desktop version