La Lettre Diplomatique

Switch to desktop

Economie : Mal clasée dans le commerce international, la Côte d’Ivoire va se doter d’une stratégie nationale d’exportation Spécial

Le ministre ivoirien du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Jean-Louis Billon, a procédé lundi à’ février 2013 au lancement des travaux d’élaboration une stratégie nationale d’exportation de la Côte d’Ivoire (SNE), un document destiné à offrir au pays "une vision claire de promotion et de diversification des exportations" et de lui permettre "une meilleure insertion l’économie régionale et mondiale".
 
"Il s’agit pour le pays (Côte d’Ivoire) d’identifier les secteurs prioritaires d’exportation, assortie d’un cadre de mise en œuvre et d’un plan d’action", a situé M. Billon, à l’ouverture de ces assises, à la salle des conférences du ministère des Affaire étrangère au Plateau (Abidjan), regrettant la tendance à la baisse des exportations de la Côte d’Ivoire, "nous ramenant à 0,06% de part de marché dans le commerce international en 2009".
 
Le directeur général de l’Association promotion de l’exportation en Côte d’Ivoire (APEX-CI), Guy M’Beng, également navigateur national du processus de conception de la SNE, a pour sa part estimé que réussite de ce projet nécessite par sa prise en compte dans les pans essentiels du Plan national de développement (PND).
 
L’élaboration et la mise en œuvre de la SNE, financé par l’Union Européenne dans le cadre du programme d’appui au commerce et à l’intégration régionale, sera assuré par deux équipes, une "équipe principale" et une "équipe nationale", regroupant les parties prenantes du projets, notamment des ministères, organisations du secteur privé et partenaires aux développement.
 
Le directeur des programmes pays du Centre du commerce international (ITC), Friedrich Von Kirchbach, dont l’institution est le principal exécutant de la SNE, ainsi que le directeur de cabinet du ministère de l’Intégration africaine et des ivoiriens de l’Etranger, Kalilou Traoré, ont aussi pris part à cette cérémonie.
 
Ces premières consultations qui vont durer trois jours, permettront à terme de "définir et valider la vision de la SNE, arrêter les critères d’identification de ses secteurs et fonctions transversales prioritaires, et en cibler les axes et orientations stratégiques".
 
Armand Tanoh
Dernière modification le mardi, 05 février 2013 09:40
Armand Tanoh

Directeur de Publication / Redacteur en Chef

Media

Copyright LDA .All Rights Reserved. Designed by Madox

Top Desktop version