Contenu - LA DIPLOMATIQUE D'ABIDJAN
LDA Journaliste

LDA Journaliste

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La star suédoise Zlatan Ibrahimovic a rencontré le sélectionneur Janne Andersson mercredi pour discuter d’un retour éventuel en équipe nationale à quelques mois de l’Euro, a annoncé jeudi la Fédération suédoise de football.

“Quand il a ouvert la porte pour (re)jouer en sélection, j’ai senti qu’il était naturel et important de le rencontrer pour en parler dès que possible”, a expliqué Andersson, cité dans un communiqué.

“Notre réunion a été bonne et fructueuse, nous nous sommes mis d’accord pour continuer le dialogue”, a poursuivi le sélectionneur après sa rencontre avec Ibrahimovic, qui n’a plus porté le maillot de la Suède depuis l’Euro-2016.

“Ibra”, 39 ans, avait avoué en début de semaine dans la presse suédoise que porter le célèbre maillot jaune de la sélection suédoise lui “manquait”.

Ibrahimovic qui a marqué 62 buts en 116 sélections est passé notamment par l’Ajax, le FC Barcelone, la Juventus et le Los Angeles Galaxy, avant son retour au Milan AC.

Depuis sa retraite internationale, la Suède a atteint les quarts du Mondial-2018 et s’est qualifiée directement pour l’Euro-2020, repoussé à juin et juillet 2021 pour cause de Covid-19.

Elle y affrontera en phase de poules au 1er tour l’Espagne, la Pologne et la Slovaquie.

dc

 
 

Comment

Le Fonds souverain russe (RDIF) a annoncé vendredi avoir conclu un accord avec le groupe pharmaceutique indien Hetero pour la production de plus de 100 millions de doses annuelles du vaccin russe contre le coronavirus, Spoutnik V.

“Hetero, l’un des principaux fabricants indiens de médicaments génériques, a accepté de produire en Inde plus de 100 millions de doses par an” de Spoutnik V, a annoncé dans un communiqué le RDIF, qui a financé le développement du vaccin, ajoutant que la production devra commencer “début 2021”.

Selon le communiqué, des essais cliniques du vaccin en phase II et III sont actuellement en cours en Inde.

“Grâce à notre coopération avec Hetero, nous serons en mesure d’augmenter considérablement la capacité de production et de fournir à la population indienne une solution efficace dans cette période difficile de la pandémie”, a commenté le patron du fonds, Kirill Dmitriev, cité dans le communiqué.

Le RDIF précise que des “demandes” pour plus de 1,2 milliard de doses du vaccin Spoutnik V ont été faites par “plus de 50 pays”. Outre l’Inde, le vaccin doit être notamment produit au Brésil, en Chine ou en Corée du Sud, selon la même source.

Mardi, la Russie a affirmé que Spoutnik V, développé par le centre de recherches Gamaleïa de Moscou, était efficace à 95%, un résultat équivalent aux vaccins développés par l’alliance Pfizer/BioNTech et l’entreprise américaine Moderna.

“Le prix d’une dose de Spoutnik V pour le marché international sera de moins de 10 dollars”, avait précisé le Fonds souverain russe.

Le vaccin Spoutnik V est actuellement en phase 3 d’essais cliniques randomisés en double aveugle — quand ni le patient ni le médecin ne savent s’il s’agit d’un placebo ,auprès de 40.000 volontaires.

mc

 
 

Comment

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a ordonné jeudi, à l’issue d’un ultimatum de 72 heures, le lancement de l’offensive finale contre les autorités dissidentes du Tigré, encerclées à Mekele, la capitale d’un demi-million d’habitants de cette région du Nord de l’Ethiopie.

“La dernière porte de sortie pacifique de la junte du TPLF a été refermée par (son) arrogance”, explique M. Abiy dans un message publié sur ses réseaux sociaux, à l’expiration de cet ultimatum de reddition rejeté par avance par les autorités régionales du parti du Front de libération du Peuple du Tigré (TPLF).

L’armée a reçu l’ordre de “mener la (…) dernière phase” de l’offensive lancée le 4 novembre contre le TPLF – qui défiait son autorité depuis plusieurs mois -, indique le Premier ministre, promettant que “tout sera mis en oeuvre pour que la ville de Mekele (…) ne subisse pas de graves dégâts” et “pour protéger les civils”.

“Si la clique criminelle du TPLF avait choisi de se rendre pacifiquement, la campagne (militaire) aurait pris fin avec le minimum de dégâts”, a souligné le prix Nobel de la Paix 2019, rappelant avoir donné aux dirigeants du Tigré “de multiples opportunités de se rendre pacifiquement ces dernières semaines”.

Le Premier ministre – qui affirme également que des “milliers de combattants du TPLF se sont rendus” sans que ce soit vérifiable – appelle “les habitants de Mekele et ses environs à déposer les armes, à se tenir à l’écart des cibles militaires et à prendre toutes les précautions nécessaires”.

“Tout sera fait pour éviter de cibler les vestiges historiques, les lieux de culte, les institutions publiques et de développement, les domiciles privés”, assure-t-il.

Il est impossible de savoir dans l’immédiat si des opérations militaires contre Mekele ont effectivement commencé, le Tigré étant quasiment coupé du monde depuis le début du conflit, rendant difficile la vérification sur le terrain et de source indépendante des affirmations de l’un et l’autre camp.

Il n’était notamment pas possible de savoir jeudi à quelle distance de la ville se trouve l’armée fédérale qui, ces derniers jours, affirmait converger vers Mekele, tandis que le TPLF assurait lui infliger plusieurs revers.

Des diplomates ont indiqué mercredi que les forces fédérales se trouvaient à au moins 30 km au nord et au sud de Mekele.

A l’orée de la quatrième semaine d’offensive militaire contre le TPLF, M. Abiy fait face à des pressions croissantes de l’ONU et de plusieurs pays, inquiets des conséquences sur les civils d’un assaut sur Mekele et de possibles “crimes de guerre”, ainsi que des risques que le conflit dégénère en affrontements communautaires dans un pays mosaïque de près de 80 peuples.

Mercredi, M. Abiy a fermement demandé à la communauté internationale de se garder de toute “interférence dans les affaires internes” de son pays.

Le gouvernement fédéral avait également poliment décliné lundi l’offre de médiation de l’Union africaine (UA), dont le siège est à Addis Abeba.

Devenu Premier ministre en 2018, sur fond de violente contestation antigouvernementale, M. Abiy a progressivement écarté les tigréens du pouvoir à Addis Abeba.

Les tensions n’ont ensuite cessé de croître entre le TPLF, retranché dans son fief du Tigré, et le gouvernement fédéral, jusqu’à l’organisation en septembre au Tigré d’un scrutin qualifié “d’illégitime” par Addis Abeba.

aaa

 
 

Comment

Orange Côte d’Ivoire signe ce vendredi 27 novembre 2020, une convention avec le Ministère de la Promotion de la Riziculture et renforce son engagement pour la promotion de l’e-agriculture.

Orange Côte d’Ivoire, opérateur multiservices digital engagé, soutient les innovations et avancées sociétales majeures qui porteront demain le développement du pays.

La signature de cette convention permettra d’accélérer la Stratégie Nationale de Développement de la Riziculture initiée par le Gouvernement ivoirien avec pour objectifs de faire de la Côte d’Ivoire l’un des plus gros exportateurs africains de riz et d’assurer l’autosuffisance locale en riz de bonne qualité avant 2025.

Le Ministère de la Promotion de la Riziculture déploie de nombreux partenariats publics et privés dans le cadre du développement de ses activités. C’est en ce sens qu’Orange Côte d’Ivoire apportera son expertise sur des domaines clés : le renforcement de l’opérationnalisation de la plateforme technologique dans le domaine de l’agriculture et l’optimisation de la gestion de la traçabilité de production du riz.

Pour ce faire, l’accompagnement misera notamment sur l’exploitation du potentiel des nouvelles technologies sur l’ensemble de la chaîne de valeurs rizicoles.

Pour Mamadou Bamba, Directeur Général d’Orange Côte d'Ivoire : « Ce partenariat inédit répond à deux enjeux majeurs : l’un lié à la digitalisation des modes de travail, devenue la priorité des Institutions et l’autre, à la nouvelle normalité entrainée par la crise sanitaire actuelle », a-t-il déclaré. Et de poursuivre : «  Je tiens à nouveau à remercier la Ministère de la promotion de la Riziculture de nous donner l’opportunité d’exprimer notre savoir-faire pour le bénéfice des parties prenantes de la filière ».

IK

 

Comment

vendredi, 27 novembre 2020 07:09

Mort de Maradona: Les Stars du Foot réagissent

La légende du football argentin Diego Maradona a rendu l’âme, mercredi à Buenos Aires, à l’âge de 60 ans, des suites d’un arrêt cardiaque, laissant le monde du football sous le choc.

Son décès a suscité des réactions de toutes parts, toutes unanimes à saluer la mémoire de ce génie hors pair, considéré comme l’un des plus grands joueurs de l’histoire.

“Quelle triste nouvelle. J’ai perdu un grand ami et le monde a perdu une légende. Il y a beaucoup à dire, mais pour l’heure, que Dieu donne de la force à ses proches. J’espère qu’un jour nous pourrons jouer ensemble au ciel”, a écrit sur Instagram Pelé, son rival brésilien.

L’attaquant-vedette de l’Argentine, Lionel Messi, s’est également exprimé sur le décès de l’emblématique numéro 10 de la sélection. “Un jour très triste pour tous les Argentins et pour le football. Il nous laisse mais il ne s’en va pas, parce que Diego est éternel. Je garde en moi tous les beaux moments vécus avec lui”, a-t-il écrit sur Twitter.

“Adieu, Diego. Tu seras éternel dans tous les cœurs de la planète football”, peut-on lire sur le compte Twitter de la sélection argentine.

Pour sa part, le président de l’Argentine, Alberto Fernandez, a tweeté : “Tu nous a emmenés sur le toit du monde. Tu nous as rendus immensément heureux. Tu as été le plus grand de tous. Merci d’avoir existé, Diego. Tu vas nous manquer pendant toute notre vie.”

Le président de la Fifa, Gianni Infantino, a salué mercredi soir l'”unique”, “immense” joueur qu’était Diego Maradona, estimant que la légende argentine méritait la “gratitude éternelle” des amoureux du football.

“Ce que Diego a fait pour le football, pour nous faire tous tomber amoureux de ce sport merveilleux, est unique. C’est, tout comme lui, simplement immense. Diego mérite notre gratitude éternelle pour ça”, a déclaré le patron du football mondial dans un communiqué.

De son côté, le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, a écrit sur Twitter: “Je suis profondément attristé d’apprendre la mort de Diego Maradona, une des plus grandes et des plus emblématiques figures du football mondial. Il a touché la gloire en étant un excellent joueur, avec un génie et un charisme bien à lui.”

“Adieu à un grand. Tu étais une âme troublée, mais tu as ravi le monde entier avec tes talents uniques de footballeur. Repose en paix”, a tweeté pour sa part, le président du Comité international olympique, Thomas Bach.

Quant à l’ancien président de la Fifa, Sepp Blatter, il a qualifié de « triste » la disparition d’un des tout meilleurs joueurs de football de notre époque. “Il a marqué la Coupe du monde au Mexique avec la victoire argentine et la main de Dieu, qu’il vient de retrouver.”

Gary Lineker, son adversaire lors du fameux Argentine-Angleterre au Mondial-1986 a confié sur Twitter que Maradona était “de loin le meilleur joueur de ma génération et peut-être le plus grand de tous les temps. Après une vie bénie mais tourmentée, espérons qu’il trouvera enfin le confort entre les mains de Dieu.”

“C’est notre passé qui s’en va” avec le décès de la légende Diego Maradona mercredi, a réagi Michel Platini, rival de l’Argentin dans les années 80 dans le Championnat italien.

“Je suis très triste. Je suis nostalgique d’une époque qui était belle… Sont partis Cruyff, Di Stefano, Puskas, pleins de grands joueurs qui ont marqué ma jeunesse. Diego a marqué ma vie”, a déclaré l’ancien N.10 de l’équipe de France et de la Juventus.

Son ancien club italien de SSC Naples a pour sa part écrit “quels mots pouvons-nous utiliser pour exprimer une douleur comme celle que nous ressentons? Pour le moment, c’est le temps des larmes, puis viendra celui des mots.”

“Merci pour tout, Diego. (…) Condoléances pour la mort de Diego Armando Maradona, joueur de notre club (1982-84) et icône du football mondial. Repose en paix, Diego”, se désole le compte Twitter du FC Barcelone.

Cristiano Ronaldo, quintuple Ballon d’Or portugais a relevé qu'”Aujourd’hui je dis au revoir à un ami et le monde dit au revoir à un génie éternel. Un des meilleurs de tous les temps. Un magicien inégalable. Il part trop tôt, mais laisse un héritage sans limite et un vide qui ne sera jamais comblé.”

Rafael Nadal, numéro 2 mondial de tennis a tweeté : “Aujourd’hui le monde du sport en général et du football en particulier ressentent un vide. Maradona, un des plus grands sportifs de l’histoire, nous a quittés. Reste de lui ce qu’il a fait dans le football.”

“RIP Légende. Tu resteras pour toujours dans l’histoire du football. Merci pour tout le plaisir que tu as donné au monde entier”, a réagi, pour sa part, l’attaquant du PSG, Kylian Mbappé.

Maradona est mort d’un arrêt cardiaque dans la banlieue de Buenos Aires, alors qu’il récupérait chez lui de son opération d’un hématome à la tête début novembre.

dc

Comment

Le mercredi25 novembre 2020, un Conseil des Ministres s’est tenu de 10h00à 13h45, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’Etat.

L’ordre du jour de cette réunion comportait les points suivants :

A/-Mesures Générales

  • Projet de loi
  • Projets de décrets

C/-Communications

D/-Divers

 

 

 

 

 

 

A/–  MESURES GENERALES

 

 

PROJET DE LOI

 

Au titre duMinistère du Budget et du Portefeuille de l’Etat;

 

Le Conseil a adopté un projetde loi portant Code des Douanes.

Ce projet de loi vise à adapter le Code des douanes ivoiriennes, qui date des premières années de l’indépendance, à l’environnement économique et institutionnel actuel de notre pays ainsi qu’aux dispositions pertinentes des organisations en charge de la facilitation des échanges et du processus d’intégration du commerce et des douanes aux plans international et régional, telles que l’OMC, l’OMD, l’UEMOA et la CEDEAO.

Ce nouveau dispositif prévoit non seulement de simplifier les procédures douanières, de consolider les garanties offertes aux usagers-clients, mais également de renforcer les régimes de contrôle douaniers déployés dans le cadre de la lutte contre la fraude.

 

PROJETS DE DECRETS

  • Au titre duMinistère de l’Emploi et de la Protection Sociale;

 

Le Conseil a adopté un décret fixant les attributions, l’organisation et le fonctionnement de la Commission Consultative du Travail.

Ce décret, qui intervient dans la dynamique de l’actualisation de la législation nationale en matière de travail, vise à mettre en cohérence le régime d’organisation et de fonctionnement de la Commission Consultative du Travail institué par le Code du travail, avec l’évolution actuelle du monde du travail. Il regroupe, à cet effet, en un dispositif unique, les dispositions éparses relatives à la Commission.

Aussi, il intègre au sein de la Commission, en vue la rendre inclusive et plus efficiente, l’ensemble des partenaires sociaux du secteur ivoirien du travail, à savoir les deux (02) organisations patronales ainsi que les cinq (05) centrales syndicales, au lieu de trois (03) anciennement représentées.

  • Au titre duMinistère des Mines et de la Géologie, en liaison avec le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat et leMinistère de l’Environnement et du Développement Durable;

 

Le Conseil a adopté six (06)décrets :

  • un décret portant attribution d’un permis d’exploitation, valable pour l’eau minérale, à la «Société de Distribution, Commerce, Holding et d’Industrie Côte d’Ivoire SA », en abrégé « SDCHI Côte d’Ivoire SA » dans le département de Grand-Bassam.

Ce décret vise à régulariser la situation administrative de cette entreprise à la suite de l’entrée en vigueur de la loi n°2014-138 du 24 mars 2014 portant Code minier, qui classe, en son article 111, les eaux minérales dans la catégorie des substances de mines et leur définit un régime d’exploitation distinct de celui des autres substances de mines.

Le permis d’exploitation, valable pour l’eau minérale, est délivré pour une période de cinq (05) ans.

  • undécret portant attribution d’un permis de recherche valable pour l’or, à la société « MOAYE RESOURCES SARL» dans le département de Mankono ;
  • un décret portant attribution d’un permis de recherche valable pour l’or, à la société «MOAYE RESOURCES SARL» dans les départements de Daoukro, de Bocanda et de Kouassi-Kouassikro ;
  • undécret portant attribution d’un permis de recherche valable pour l’or à la société « MAKO CÔTE D’IVOIRE SARLU, en abrégé MAKO CI SARLU», dans le département de Ouangolodougou ;
  • un décret portant attribution d’un permis de recherche (PR0873) valable pour l’or à la société «SIKA MINERAL RESOURCES SARL» dans le département de Téhini ;
  • un décret portant attribution d’un permis de recherche (PR0874) valable pour l’or à la société «SIKA MINERAL RESOURCES SARL» dans le département de Téhini.

Ces permisde recherche sont délivrés pour une période de quatre (04) ans.

  • Au titre du Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, en liaison avec le Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, leMinistère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le Ministère de l’Economie et des Finances et le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat;

 

Le Conseil a adopté undécret portant modalités d’application de la loi n° 2019-870 du 14 octobre 2019 favorisant la représentation de la femme dans les assemblées élues. 

 

Ce décret fait obligation aux partiset aux groupements politiques de présenter un minimum de 30% de femmes sur le nombre total de candidats présentés lors des élections des députés, des sénateurs, des conseillers régionaux, des conseillers de district et des conseillers municipaux, tant pour les scrutins uninominaux que pour les scrutins de liste.

En vue d’encourager les formations politiques à favoriser davantage la représentation de la femme, un financement public supplémentaire est prévu pour tout parti politique ou groupement politique dont le nombre de candidates atteint au moins 50% sur le nombre total de candidats présentés au cours de la consultation électorale.

 

C/– COMMUNICATIONS

 

 

  • Au titre du Ministère de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public;

 

Le Conseil a adopté une communication relative au bilan des activités du troisième trimestre 2020 de l’Observatoire du Service Public (OSEP).

Au cours de la période du 1erjuillet au 30 septembre 2020, l’OSEP a enregistré 2764 requêtes adressées à 44 départements ministériels. La grande majorité de ces requêtes, soit 79,20% portaient sur des demandes d’informations. Aussi, compte tenu du besoin continu d’améliorer la satisfaction de l’usager, le Conseil a instruit le Ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public à l’effet d’accentuer les actions de sensibilisation auprès des populations sur l’utilisation des canaux mis à leur disposition pour exprimer leurs avis et suggestions sur le service public.

  • Au titre du Ministère des Sports, en liaison avec le Ministère des Affaires Etrangères et leMinistère de l'Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur;

Le Conseil a adopté une communication relative à la candidature de la Côte d’Ivoire à la présidence de la Confédération Africaine de Football (CAF).

Notre compatriote, l’Ambassadeur Jacques Bernard Daniel ANOUMA, a fait acte de candidature à la présidence de la CAF, faîtière et instance de prise de décisions dans le domaine du football sur le continent africain.

Le Conseil a décidé d’apporter le soutien de l’Etat à la candidature de notre compatriote à l’occasion de l’Assemblée Générale élective du président de cette institution prévue le 12 mars 2021 à Rabat au Maroc.

Aussi, le Conseil a instruit le Ministre des Sports et l’ensemble des Ministres concernés à l’effet de prendre les mesures diligentes aux fins de succès de cette mission.

 

 D- DIVERS

 

Au titre du Ministère de l’Economie et des Finances, en liaison avec le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

 

Le Conseil a adopté une communication relative à une levée de fonds (eurobond) sur le marché international.

Dans le cadre de sa stratégie de mobilisation de ressources pour l’année 2020, la Côte d’Ivoire a lancé un appel de fonds, eurobond, pour un montant d’un (01) milliard d’euros.

A l’issue de l’opération, 211 investisseurs ont souscrit pour 5,100 milliards d’euros. Le taux obtenu est de 5%.Il estle plus bas de notre histoire et le plus bas comparativement à celui des autres pays de la région habitués à ce type de marché. A titre indicatif, en 2019, le taux obtenu par la Côte d’Ivoire sur le même marché était de 5,875%. La mobilisation de cette importante ressource au taux de 5% est une bonne nouvelle pour l’économie ivoirienne et pour la Côte d’Ivoire.

 

Le prochain Conseil des Ministres se tiendra le mercredi 09 décembre 2020.

 

 Fait à Abidjan, le 25novembre2020
Sidi Tiémoko TOURE

Ministre de la Communication et des Médias,

Porte-parole du Gouvernement

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Comment

Le autorités américaines ont annoncé mercredi des sanctions contre une milice libyenne alliée au maréchal Khalifa Haftar et son dirigeant, accusés de violations des droits humains dans une ville proche de Tripoli, où des charniers ont été découverts en juin.

“Mohamed al-Kani et la milice Kaniyat ont torturé et tué des civils lors d’une campagne cruelle d’oppression en Libye”, a déclaré dans un communiqué le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin.

Ces sanctions s’appliquent dans le cadre de la loi dite “Magnitsky”, du nom d’un avocat russe mort en détention, qui vise à lutter contre la corruption et les atteintes aux droits humains.

Elles impliquent le gel des avoirs aux Etats-Unis des entités et individus sanctionnés et l’interdiction des transactions avec eux au sein du système bancaire américain.

Mohamed al-Kani et sa milice Kaniyat ont pris le contrôle ces dernières années de la ville de Tarhouna, à 80 km au sud-est de Tripoli. En avril 2019, la milice a fait allégeance au maréchal Haftar, homme fort de l’Est libyen qui a lancé une offensive sur Tripoli, siège du Gouvernement d’union nationale (GNA) reconnu par l’ONU.

Le 5 juin dernier, les forces loyales au GNA ont repris possession de Tarhouna, où au moins 11 charniers ont été découverts, contenant les corps de femmes, d’enfants et de vieillards, selon le communiqué du Trésor.

Plus d’une centaine de dépouilles ont été retrouvées, selon les autorités chargées des exhumations.

La milice est également responsable de centaines d’exécutions sommaires dans la prison de la ville, de nombreuses disparitions forcées et de la fuite de familles entières, ajoute le Trésor américain.

La Libye est plongée dans les violences depuis le soulèvement appuyé par l’Otan qui a renversé le régime de Mouammar Kadhafi en 2011, avec une myriade de milices se disputant des territoires sur lesquels les autorités civiles peinent à s’imposer.

mc

Comment

La Turquie a condamné jeudi un texte voté la veille par le sénat français réclamant “la reconnaissance de la République du Haut-Karabakh”, une région séparatiste d’Azerbaïdjan en majorité peuplée d’Arméniens au centre d’un conflit meurtrier cet automne.

“La résolution votée par le Sénat français est un exemple du mépris des principes du droit international (…) pour des considérations de politique intérieure”, a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué.

Dans le texte qu’il a voté, le Sénat condamne “l’agression militaire de l’Azerbaïdjan, menée avec l’appui des autorités turques et de mercenaires étrangers”, et demande “le retrait immédiat” de ces forces armées des territoires pris depuis le 27 septembre.

La chambre haute du parlement français appelle aussi à une “enquête internationale sur les crimes de guerre commis au Haut-Karabakh” et invite le gouvernement à tirer les conséquences du “rôle joué par les autorités turques”, Ankara ayant pris fait et cause pour Bakou dans le conflit.

La Turquie a rejeté ces accusations, les qualifiant d'”allégations infondées”.

Ankara a en outre estimé que l’appel du Sénat à l’Azerbaïdjan à se retirer des territoires conquis était “ridicule, partial et déconnecté de la réalité”.

Jugeant que le vote du Sénat, qui n’est pas contraignant, reflète “l’obsession turque” de la France, le ministère turc a toutefois affirmé qu’Ankara était prêt à travailler avec Paris à une règlement durable au conflit.

Le vote du Sénat est intervenu en pleines tensions diplomatiques entre la France et la Turquie, notamment liées à des désaccords sur la Syrie, la Libye et la Méditerranée orientale.

Ces crispations se sont encore intensifiées dès la fin octobre, lorsque le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé à boycotter les produits français, accusant son homologue français Emmanuel Macron d'”islamophobie” pour avoir défendu le droit de caricaturer le prophète Mahomet dans le cadre de la liberté d’expression et pour son discours contre le “séparatisme islamiste”.

Le Nagorny Karabakh a proclamé son indépendance il y a près de 30 ans mais celle-ci n’a pas été reconnue par la communauté internationale.

A l’issue de six semaines de combats qui ont débuté le 27 septembre, un accord de cessation des hostilités a finalement été signé le 9 novembre sous l’égide du Kremlin, à un moment où la situation militaire était catastrophique pour l’Arménie.

Selon les termes de cet accord, entré en vigueur le 10 novembre, l’Arménie s’est engagée à rendre plusieurs districts azerbaïdjanais échappant au contrôle de Bakou depuis 30 ans.

mc

Comment

d’échange avec les jeunes et des organisations de jeunesse pour un appui à des campagnes d’informations à l’autonomisation des jeunes sur la migration irrégulière, autour du thème: « La migration irrégulière coûte cher et est dangereuse ».

WhatsApp Image 2020 11 25 at 17.40.15

Organisée par l’UNESCO, bureau d’Abidjan , cette journée visait à s’attaquer aux causes profondes de la migration, aux risques et dangers de la migration irrégulière. Et de partager les expériences d’ex-migrants, écouter leurs témoignages, et ensemble s’engager contre ce fléau.

WhatsApp Image 2020 11 25 at 17.40.11

En effet, selon l’UNESCO la migration irrégulière a pis une proportion inquiétante ces dernières années au vu du nombre des morts enregistrés chaque jour.

En moyenne, ce sont plus de 300 personnes qui meurent chaque mois sur mer, soit 10 décès par jour du fait de la migration irrégulière.

Il en ressort selon le classement des dix premières nationalités de migrants qui sont arrivés en Italie entre janvier et novembre 2016, la Côte d’Ivoire vient en 2ème place avec 6.7% de migrants, après le Nigéria.

Ibrahima Khalil

Comment

La direction départementale du tourisme de Touba avec à sa tête, Attabah Jean Claude, a initié  le mercredi 25 novembre 2020, un séminaire à l’intention des acteurs du tourisme (hôteliers, restaurateurs, gérants de sites) autour du : « Évaluation de l’impact de la Covid-19 sur l’industrie touristique à Touba et perspectives de relance ».

 Au terme des travaux, on  pourra retenir qu’à l’instar de toute la structure économique de la Côte d’Ivoire, l’industrie touristique de Touba, a subi de plein fouet les conséquences néfastes de la crise sanitaire de la maladie à Corona virus. Notamment : le chômage technique sans rémunération des personnels, la baisse drastique de recettes et du chiffre d’affaires, la réduction voire l’absence totale de visiteurs.

« La Covid nous a mis par terre. Nos recettes journalières sont passées d’une moyenne de 60 000 FCFA à zéro au même moment où nous devrons faire face aux charges liées à la consommation du courant, de l’eau ainsi que le payement de nos impôts », dira, Koulibaly Brahima, gérant d’un réceptif hôtelier.

Au chapitre des perspectives en vue d’un développement durable du tourisme post Covid dans le Bafing,  des recommandations fortes ont été faites. Entre autres : l’adoption d’un protocole sanitaire par l’ensemble des opérateurs, la création et la mise en place de comités de gestion des sites et attraits touristiques, l’établissement d’une cartographie des sites et attraits touristiques , une synergie d’actions par l’ensemble des acteurs (Collectivités territoriales, élus locaux, opérateurs économiques, services de l’administration déconcentrée) pour la création et l’institution d’activités d’animation touristique (festivals), la sensibilisation des élus locaux et collectivités territoriales à l’effet de porter un regard plus attentif sur l’industrie touristique locale.

Des communications ont été faites par les directeur régionaux de l’environnement, du travail, de la culture et de la Francophonie ainsi par le chef d’antenne de l’INHP de Touba.

Yapi Alexandre Achi, Secrétaire général 1 de la préfecture de Touba au nom de madame le Préfet de région, à la clôture du séminaire, a exhorté les participations, à l’application des recommandations.

Karamoko Yahaya, Correspondant Régional

Comment