Contenu - LA DIPLOMATIQUE D'ABIDJAN
LDA Journaliste

LDA Journaliste

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le président des Etats-Unis, Joe Biden a prévenu ses concitoyens que les traditions démocratiques américaines sont en jeu aux élections de mi-mandat de ce 8 novembre, sur fond de risques de violence politique et de remise en question des résultats du vote.

“J’appelle tous les Américains, quel que soit leur parti, à vivre ce moment d’importance nationale et générationnelle. Nous devons voter, sachant ce qui est en jeu », a déclaré Biden lors d’un discours télévisé depuis une gare à Washington, non loin du site où une foule de supporters de son prédécesseur, Donald Trump, avait pris d’assaut le siège du Capitole en janvier 2021.

Le président démocrate a appelé à rejeter ce qu’il a qualifié de “gros mensonge” de M. Trump qui avait refusé d’accepter sa défaite à l’élection présidentielle de 2020, ce qui alimente, a-t-il dit, l’extrémisme politique et la violence.

“La question ne pourrait pas être plus claire à mon avis: nous, le peuple, devons décider si nous aurons des élections justes et libres, et chaque vote compte”, a ajouté M. Biden qui tente de remettre la question de la démocratie au centre des débats dominés par l’économie et l’inflation.

Il a déclaré que plus de 300 personnes qui nient le résultat des élections de 2020 sont sur les bulletins de vote à travers le pays et a exhorté les électeurs à les rejeter.

“Au moment où je me tiens ici aujourd’hui, il y a des candidats qui se présentent à tous les niveaux de responsabilité en Amérique: pour les postes de gouverneur, au Congrès, de procureur général, de secrétaire d’État, qui ne s’engageront pas, ils ne s’engageront pas à accepter les résultats des élections», a déclaré M. Biden.

“C’est la voie du chaos en Amérique. C’est sans précédent. C’est illégal. Et ce n’est pas américain”, a-t-il poursuivi, en qualifiant de “non américains” les républicains qui refusent d’accepter les résultats des élections.

Il a en outre établi un lien entre le refus de Trump d’accepter le verdict des urnes en 2020 et l’assaut contre le Capitole ainsi que l’attaque contre Paul Pelosi, le mari de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi.

Le discours télévisé de M. Biden intervient à l’heure où les différents sondages projettent le contrôle par les républicains de la Chambre des représentants et une course serrée pour le Sénat. Une telle issue serait un coup dur pour le Parti démocrate et le président Biden, qui verra alors les deux dernières années de son mandat marquées par l’impasse voire des enquêtes et des procédures de destitution.

Le Congrès américain est composé de 535 députés, dont 435 à la Chambre des représentants et 100 au Sénat. Actuellement, les deux chambres sont contrôlées par le Parti démocrate. Toutefois les démocrates n’ont qu’une très petite majorité. Les républicains n’ont besoin que de quelques sièges supplémentaires pour prendre le contrôle. Ils doivent gagner cinq sièges supplémentaires à la Chambre et un de plus au Sénat pour avoir la majorité.

De nombreuses élections locales ont lieu également le même jour. Celles-ci incluent les gouverneurs des États, lesquels proposent et appliquent les lois des États et ont donc souvent une influence plus directe sur la vie des gens.

hn

 
 

Comment

Le gouvernement fédéral éthiopien et les rebelles du front de libération du peuple du Tigray (TPLF), sont parvenus, mercredi 2 novembre 2022 à Pretoria en Afrique du Sud, à un accord sur la cessation des hostilités dans le nord du pays, rapportent des médias éthiopiens.

Les délégations du gouvernement fédéral éthiopien et des rebelles réunies sous l’égide de l’Union africaine depuis le 25 octobre dernier à Pretoria, ont signé un accord pour mettre fin à la guerre sanglante de deux ans dans le nord du pays, soulignent les médias.

Dans une déclaration conjointe relayée par les médias éthiopiens, les deux parties ont affirmé avoir convenu de faire taire les armes de façon permanente et de mettre fin à deux années de conflit dans le nord du pays.

Elles se sont également engagées à préserver la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ethiopie et à faire respecter la Constitution du pays, en plus d’un programme précis de désarmement, de démobilisation et de réintégration des combattants du TPLF, en tenant compte de la situation sécuritaire sur le terrain, ajoutent notamment les médias éthiopiens.

L’Etat régional du Tigray était en proie à un conflit depuis novembre 2020, lorsque l’armée fédérale éthiopienne avait mené une offensive contre les rebelles du TPLF, après avoir attaqué le Commandement Nord de l’armée éthiopienne et pris en otage plusieurs officiers supérieurs.

Après une présence de huit mois au Tigray, le gouvernement fédéral avait décrété un cessez-le-feu unilatéral et inconditionnel et décidé de retirer ses troupes de la région.

Depuis cette date, le gouvernement éthiopien ne cesse de dénoncer les atrocités et les attaques commises par les rebelles du TPLF notamment dans les Etats régionaux voisins du Tigray, Amhara et Afar.

Son l’ONU, le conflit dans le nord de l’Ethiopie aurait fait plusieurs milliers de morts et plus de deux millions de déplacés.

hn

Comment

Après Cotonou 2021 au Bénin, le Festival de l'innovation technologique de la Culture maker, dénommé Make Africa 2022, pose ses valises à Abidjan. La cérémonie d'ouverture a eu lieu dans les locaux d'Orange digital center sis au Plateau, ce mercredi 02 novembre 2022.

Prévu sur quatre jours, ce festival sera meublé entre autres d’ateliers d’échanges, d’enseignements. Il est ouvert aux Jeunes, enseignants, laboratoires de formation au numérique (FabLab) provenant de la Côte d’Ivoire et de différents autres Etats d’Afrique et d’Europe.

Le président du Réseau africain des FabLab, Médard Agbayazon, a expliqué que « le FabLab est un espace de fabrication numérique où l’on voit des outils de fabrication comme des imprimantes 3D, des Fraiseuses, des Découpés de laser etc. » En ajoutant que « la particularité des FabLab est sa capacité débrouillarde ».

93251f4d 8d29 4d9d 8098 85147cdb15fe

Le Directeur de la Transformation digitale et de l'Economie numérique, M. Habib Bamba, a situé l’intérêt du projet pour Orange digital center. Il représente un atout considérable dans « la formation des Jeunes au métier du numérique, à l'innovation et à l'entreprenariat » a-t-il fait savoir.  Précisant  que « depuis l'année dernière, ce sont 2000 Jeunes qui ont bénéficié des formations ».

Représentant le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, M. Kouyaté Abdoulaye a salué l'initiative du festival. Il les a exhortés à faire en sorte que les conclusions des travaux prennent en compte les personnes non scolarisées, afin de pouvoir les insérer au processus de développement.

Make Africa est une fête de la science qui a pour objectif  de créer un creusé  de partages ou d'échanges et de mutualisation d'énergies entre les Makers de la sous-région. Initiée depuis 2018, c'est une activité qui regroupe les FabLab de plusieurs pays, notamment la Côte d’Ivoire, le Bénin, Cameroun, la France.

km

Comment

Le ministre des Transports, Amadou Koné, a exprimé sa satisfaction devant l’accélération de la libération des emprises sur le futur chantier de la construction du métro d'Abidjan. Il a fait ce constat au sortir d'une rencontre avec les populations de la commune de Port-Bouët.
 
Amadou Koné a révélé que 95% des emprises ont déjà été libérées sur tout le parcours du métro, révélant que c'est une avancée déterminante pour la poursuite des travaux. Et d'inviter les 145 ménages concernés par les opérations de négociation à les achever au plus tard le 10 novembre. "À partir du 30 novembre toutes les emprises doivent être totalement libérées", a insisté Amadou Koné.
 
Le ministre des Transports a assuré que tous ceux qui sont impactés par le projet de construction du métro d'Abidjan seront dédommagés. " Pour la commune de Port-Bouët, ce sont plus d’un milliard de FCFA qui ont été versés aux populations au titre de dédommagement ", a-t-il fait savoir, avant de confirmer que des ressources sont encore disponibles pour cette opération.
 
Pour finir, l'émissaire du gouvernement a indiqué que le plan de déplacement sera porté à la connaissance de tous, afin que "les choses se passent à bon ordre".
 
Gouv.ci

Comment

L’absence de Paul Pogba à la Coupe du monde va créer “un gros manque” au sein de l’équipe de France, a estimé mardi 1 novembre 2022 le capitaine des Bleus Hugo Lloris, quelques jours après l’annonce du forfait du milieu de terrain de la Juventus.

“Il y avait toujours un espoir de le revoir. C’est un jouer très important, plus qu’important pour l’équipe. Ca fait quelques mois qu’il traine des blessures, il n’a pas beaucoup joué la saison dernière. Bien sur, ça sera un gros manque”, a déclaré Hugo Lloris en zone mixte, après la victoire de Tottenham à Marseille en Ligue des Champions.

“Maintenant le coach va faire ses choix. Quand on démarre une compétition, il faut avoir une grande confiance en tous les joueurs sélectionnés. Ensuite ça sera à tous les sélectionnés de créer cette synergie et de faire qu’on soit forts ensemble”, a ajouté Lloris.

Opéré du genou droit début septembre, Pogba a été touché à une cuisse ces derniers jours et a fait savoir lundi qu’il ne pourrait pas être rétabli à temps pour le Mondial au Qatar, à partir du 20 novembre.

sy

 
 

Comment

Le taux d’impunité mondial pour les meurtres de journalistes dans le monde s’élève à 86%, dénonce, mercredi 2 novembre 2022, l’UNESCO, à l’occasion de la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes.

“À l’occasion du 10e anniversaire du Plan d’action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes, j’appelle les gouvernements et toutes les parties prenantes à redoubler d’efforts pour mettre fin à l’impunité des crimes commis contre les journalistes”, déclare la directrice générale de l’organisation onusienne, Audrey Azoulay, citée dans un communiqué.

“La liberté d’expression ne peut être protégée alors que le nombre de cas non résolus est aussi important. Cela a un effet dissuasif sur le journalisme d’investigation, un domaine vital pour la santé de toute démocratie”, ajoute la cheffe de l’UNESCO, qui publie le 2 novembre son rapport sur la sécurité des journalistes et le danger de l’impunité pour la période 2020-2021.

Les données indiquent que le taux d’impunité n’a baissé que de 9% au cours des dix dernières années, l’UNESCO saluant ce progrès mais avertissant qu’une telle baisse reste très insuffisante pour enrayer la spirale de la violence, note le communiqué.

Le rapport de l’UNESCO souligne également qu’il n’y a aucun lieu sûr pour les journalistes. En 2020-2021, sur les 117 journalistes tués du fait de leur emploi, 91 d’entre eux (soit 78 %) l’ont été en dehors des heures de travail, à leur domicile, dans leur véhicule ou dans la rue par exemple, et non dans le cadre d’une mission spécifique. Plusieurs ont été tués devant des membres de leur famille, y compris leurs enfants.

L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes au travers de campagnes de sensibilisation mondiale, d’un renforcement des capacités, ainsi que par de nombreuses mesures, notamment issues du Plan d’action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité.

Outre le travail qu’elle mène avec ses 193 États membres pour développer et mettre en œuvre des lois et des politiques nationales sur les médias, l’UNESCO forme des juges, des procureurs et des forces de sécurité pour faire respecter les droits des journalistes et veiller à ce que les attaques perpétrées à leur encontre fassent l’objet d’enquêtes et de poursuites.

En dix ans, l’UNESCO a déjà formé plus de 24 000 juges, dont 15 000 en Amérique latine dans le cadre d’un partenariat fructueux avec la Cour interaméricaine des droits de l’homme. L’Organisation a également formé plus de 11 500 policiers, notamment grâce à un nouveau cours en ligne lancé cette année en partenariat avec l’International Police Association (IPA).

Pour célébrer le 10e anniversaire du Plan d’action des Nations Unies, une conférence organisée par le ministère autrichien des Affaires européennes et internationales, en collaboration avec l’UNESCO et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, se tiendra les 3 et 4 novembre à Vienne, en Autriche, note le communiqué.

Cette conférence, qui sera inaugurée par Mme Azoulay, permettra aux parties prenantes de réfléchir à la manière de mieux prévenir et poursuivre les crimes contre les journalistes, et de lutter contre les menaces émergentes.

ng

 
 

Comment

mercredi, 02 novembre 2022 14:28

Chine: L’économie sur la voie de la reprise

L’économie chinoise s’est inscrite dans une dynamique de reprise, en dépit des pressions à la baisse, a indiqué mercredi 2 novembre 2022 le gouverneur de la Banque centrale du pays, Yi Gang.

Le potentiel de la croissance économique devra se maintenir sur une trajectoire raisonnable, a dit M. Li, qui s’exprimait devant le sommet Global Financial Leaders’ Investment, organisé par l’autorité monétaire de Hong Kong.

La Chine, deuxième puissance économique mondiale, a fait montre de résilience lors du troisième trimestre de l’année en cours, réalisant une croissance de 3,9 %.

Au deuxième trimestre, le Produit Intérieur Brut (PIB) chinois n’a progressé que de 0,4 % sur un an, sa pire performance depuis 2020, avant de rebondir au troisième trimestre, selon des chiffres officiels.

Le gouvernement chinois s’était fixé comme objectif de réaliser une croissance économique de 5,5 % sur toute l’année 2022.

Le Fonds monétaire international a récemment indiqué qu’il s’attend à ce que la croissance de la Chine ralentisse à 3,2 % cette année, soit une baisse de 1,2 point par rapport à sa projection d’avril dernier, après une hausse de 8,1 % en 2021. L’économie du pays devrait croître de 4,4 % l’année prochaine et de 4,5 % en 2024, a dit le FMI.

Par ailleurs, le gouverneur de la Banque centrale a indiqué que la monnaie chinoise, le Yuan, est restée relativement stable par rapport à un panier de devises cette année.

Cette stabilité relative est à mettre à l’actif des fondamentaux « sains » de l’économie chinoise et de la politique monétaire mise en œuvre la Banque, a expliqué le responsable.

Cette année, le yuan s’est déprécié par rapport au dollar américain et s’est apprécié par rapport aux autres principales devises.

M. Yi a précisé que le marché jouera un rôle décisif dans la détermination du taux de change du yuan, notant que le niveau de la monnaie ainsi que sa valeur et sa parité par rapport au pouvoir d’achat, devront globalement rester stables.

Abordant la situation du marché de l’immobilier du pays, le responsable de l’institution financière chinoise a indiqué que la Banque continuera de soutenir activement « le développement sain » du secteur.

« Avec l’urbanisation continue en Chine, nous estimons que le marché immobilier maintiendra un développement stable et sain », a déclaré M. Yi.

Il a rappelé qu’un prêt spécial de 200 milliards de yuans (environ 27,51 milliards de dollars) a été mis en place, la semaine dernière, pour faciliter la livraison de biens immobiliers cette année et apaiser la frustration des acheteurs.

hn

 
 

Comment

La Guinée équatoriale a fermé lundi 31 octobre 2022 ses frontières terrestres avec le Cameroun et le Gabon pour “éviter l’infiltration de groupes” pouvant “déstabiliser” la campagne présidentielle qui débutera le 3 novembre, a-t-on indiqué de source officielle à Malabo.

“La frontière est fermée” depuis lundi matin, a souligné un membre de l’administration de la ville frontalière d’Ebebiyín, dans le nord-ouest du pays, cité par des médias.

Le 25 octobre dernier, le vice-président Teodorin Nguema Obiang avait justifié cette mesure “pour éviter l’infiltration de groupes qui peuvent tenter de déstabiliser la campagne”, sans donner de date officielle de réouverture des frontières . Il a annoncé également que seuls les aéroports resteraient ouverts.

Initialement prévu en avril 2023, l’élection présidentielle a été avancé au 20 novembre par décret présidentiel, en même temps que les législatives, les sénatoriales et les municipales, pour regrouper des scrutins coûteux en pleine crise économique en raison notamment de “la guerre en Ukraine” et de la “pandémie de covid”.

La Guinée équatoriale ferme régulièrement ses frontières sous prétexte de “sécurité” en dépit de l’accord sur la libre circulation des personnes et des biens de la communauté économique et monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC) regroupant, le Cameroun, le Gabon, la Guinée équatoriale, le Congo Brazzaville, la République centrafricaine et le Tchad.

A rappeler que deux candidats affronteront le 20 novembre le président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, qui brigue un 6-ème mandat.

Outre M. Teodoro Obiang du Parti Démocratique de Guinée Equatoriale (PDGE), et qui dirige le pays depuis 43 ans, Esono Ondo sera le candidat de la Convergence pour la Démocratie Sociale (CPDS), seul parti d’opposition qui ne soit pas interdit, et Buenaventura Monsuy Asumu celui du Parti de la Coalition Sociale démocrate (PCSD), jusqu’alors allié au PDGE dans les scrutins législatifs et municipaux.

Le PDGE détient 99 des 100 sièges à l’Assemblée nationale sortante et la totalité des 55 sièges du Sénat.

M. Esono Ondo se présente pour la première fois et M. Monsuy Asumu pour la troisième. Il avait été candidat un “faire-valoir” du chef de l’Etat selon l’opposition, en 2002, 2009 et 2016.

hn

Comment

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a annoncé vendredi des sanctions contre 35 personnalités russes et l’émission par Ottawa d’obligations que les Canadiens pourront acheter afin de soutenir le gouvernement ukrainien.

Trudeau a indiqué que parmi les 35 citoyens russes visés par les sanctions canadiennes figurent d’influents dirigeants de la compagnie d’État Gazprom, outre six entreprises du secteur de l’énergie.

Par ailleurs, les obligations de souveraineté de l’Ukraine, d’une durée de cinq ans, seront offertes aux investisseurs par l’intermédiaire des banques canadiennes.

L’argent sera acheminé directement vers l’Ukraine, par l’intermédiaire du Fonds monétaire international, indique le gouvernement canadien, qui précise que les taux de rendement seront annoncés prochainement.

Le Premier ministre a fait ces annonces vendredi matin à Winnipeg (centre), où se tient le Congrès triennal des Canadiens d’origine ukrainienne.

Le Canada a imposé les sanctions les plus sévères jamais imposées contre une grande économie, y compris contre la Banque centrale russe, a souligné Trudeau.

Depuis février, Ottawa affirme avoir sanctionné plus de 1.400 individus et entités russes.

hn

 
 

Comment

L’ancien président brésilien Luiz Inácio Lula Da Silva (Parti des Travailleurs, gauche), qui a gouverné le pays entre 2003 et 2010, a remporté les élections présidentielles organisées ce dimanche, en battant au deuxième tour le président sortant Jair Bolsonaro (Parti libéral, droite).

Après le dépouillement de 98,91 % des bulletins de vote, l’ancien syndicaliste a engrangé 50,73% des voix, devançant de justesse son rival qui en obtenu 49,17%.

L’autorité électorale fait état aussi d’un total de plus de 117 millions de voix valides (95,41 %), 1,7 million de votes blancs (1,43 %) et un taux d’abstention de 20,55% (31.796.564 électeurs).

Malgré la tension qui a accompagné les élections les plus polarisées de l’histoire de la première puissance latino-américaine, le président du Tribunal électoral suprême (TES), Alexandre de Moraes a rassuré plus tôt dans la journée que les élections générales de ce dimanche se sont déroulées normalement, même si des incidents ont été enregistrés.

Plus de 156 millions d’électeurs étaient appelés à se rendre aux urnes pour choisir le président de la République, ainsi que 12 gouverneurs parmi les candidats qui sont passés au deuxième tour, dont celui de l’Etat de Sao Paulo, le plus riche et le plus peuplé du Brésil.

Les élections se sont déroulées dans un climat de sécurité renforcée par l’armée, principalement dans la région amazonienne et dans des villes à haut niveau de violence, comme Rio de Janeiro. Le port d’arme était interdit et le transport public était assuré gratuitement.

Lula est perçu comme un président des pauvres, surtout ceux des régions du Nord-Est, qui ont joué un rôle déterminant dans son élection. Lui qui sera investi début janvier prochain, va devoir relever un défi qui s’est donné lui-même en revenant au pouvoir : retrouver le Brésil d’il y a à peu près 10 ans. Il s’agit, selon les observateurs, d’une lourde tâche. Le Brésil a beaucoup changé depuis et la conjoncture internationale pourrait lui être défavorable.

Le leader de la gauche brésilienne, qui réédite les percées des mouvements progressistes un peu partout en Amérique du sud, prend les rênes d’un pays qui a connu ces derniers mois une certaine embellie économique, après avoir traversé une crise socio-économique liée à la pandémie du covid-19 qui a fait près de 700.000 morts, ainsi qu’à la guerre en Ukraine.

hn

 
 

Comment